je veux mes deux parents

discussions autour de la famille, entraide
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexionMettez un bouclier sur internet

Partagez | 
 

 Info ou intox électorales ?

Aller en bas 
AuteurMessage
jmphoenix
Admin
avatar

Nombre de messages : 2141
Age : 41
Localisation : Aveyron
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Info ou intox électorales ?   Dim 15 Avr - 12:54

Posté le 15-04-2007 à 11:26:47

Prospective …


Royal 28 %

Sarko 26,5 %

Le Pe 16,5 %

Bayrou 14,5 %

Cet indicateur est obtenu après extrapolation d’un sondage Ipsos Dell qui, lui, communique en reconnaissant une marge d’erreur de 3 points en plus ou en moins :

Royal 25% - sarko 29,5 % - Bayrou 17,5 % - Le Pe 13,5 % …


Le faible score « consenti » à Bayrou pourrait bien expliquer l’opération de sauvetage perpétrée par les Rocard, les Kouchner, auxquels était sans doute promis quelque maroquin dans le cas, peu probable, de succès de la grenouille béarnaise …


Le cador des RPR peut bien, quant à lui, aller la pêche chez une chimérique « majorité silencieuse », après avoir tenté de courtiser, sans succès, les électeurs de l’extrême !

Sans succès ? La preuve, en dépit de gesticulations frénétiques … « Si tu avances quand je recule, comment veux-tu, comment veux-tu … »


Bien le bonjour !


LA France JUSTE ET FORTE ! avec madame Royal …




http://elections.france2.fr/presidentielles/2007/actu/29978811-fr.php











Sondage des RG: info ou intox ?


[url=javascript:void(0)][/url]













Les RG ont démenti avoir réalisé une enquête confidentielle donnant Ségolène Royal éliminée au premier tour


















Les Renseignements généraux réagissent à un article publié sur le site du "Nouvel Observateur". Le journal britannique "Financial Times" s'en est fait l'écho en Une de son édition de samedi.

Selon le "Nouvel Observateur", le sondage des RG, effectué sur un échantillon de 15.000 personnes, donne "Nicolas Sarkozy en tête, Ségolène Royal éliminée.








François Bayrou et Jean-Marie Le Pen seraient "au coude à coude", avec une "conjoncture positive pour ce dernier"'. Ce qui "pourrait annoncer un deuxième tour entre Nicolas Sarkozy et le leader du Front national", poursuit nouvelobs.com. Et ainsi "provoquer une déflagration politique".

Démenti des RG
Pour autant, les Renseignements généraux ont démenti ces informations. "Depuis le 15 juillet 2004, nous n'avons plus le droit de nous livrer à des prévisions électorales. Cet article n'a aucun fondement de vérité", dit-on à la direction des RG. Selon une source proche de ce service citée par Reuters, ce dernier n'a pas pu se livrer à une telle enquête
sur 15.000 personnes car cela aurait exigé des moyens considérables. En revanche, d'autres services dépendant du ministère de l'Intérieur, auraient pu commander une enquête d'opinion, comme cela a déjà été fait il y a quelques mois, en liaison avec d'autres organismes.

Le "Nouvel Observateur" maintient ses affirmations
Sur son site, l'hebdomadaire maintient que "les RG ont bien livré une enquête sur les intentions de vote des Français. "'Ils ne peuvent faire autrement que nier cette activité, car elle est devenue illégale depuis trois ans', confirme un collaborateur du ministère de l'Intérieur, qui poursuit: "'En réalité, il ne s'agit pas à proprement parler d'un sondage, mais plutôt d'une étude qualitative améliorée'", selon le nouvelobs.com.

"Nicolas Sarkozy y est largement en tête, entre 25 et 26 %, suivi de loin, à 19 %, par Le Pen, Bayrou, et, dans un mouchoir, Ségolène Royal. Cette dernière est donc légèrement distancée et peut revenir dans la course à tout moment", poursuit la même source. "C'est pour cette raison que la direction centrale des RG dément sa 'disqualification' au 1er tour, selon l'expression même des enquêteurs", conclut-elle.

Intox ou réalité ?
Reste, dans cette affaire, à discerner le vrai du faux... Les rumeurs les plus folles circulent toujours en fin de campagne électorale. Entre les deux tours de la présidentielle de 2002, un courriel a ainsi fait le tour de nombreuses messageries électroniques, affirmant que Jean-Marie Le Pen allait l'emporter face à Jacques Chirac et invitant à voter pour le président sortant.

Faut-il alors voir une manipulation dans la diffusion d'une "information" affirmant l'élilmination, dès le premier tour, de la candidate socialiste ? Histoire par exemple, en inquiétant son électorat potentiel, de favoriser un réflexe de "vote utile" et de "booster" son résultat du 22 avril. Pour assurer sa qualification pour le second tour. "Certains informateurs [des RG, NDLR] précisent que l’annonce d’une défaite possible de la candidate socialiste au premier tout pourrait réveiller les indécis et les encourager à retourner vers un vote en sa faveur dès le premier tour", explique sur son site internet l'hebdomadaire de gauche. "Certains candidats, Sarkozy, ou Bayrou, n’ont aucun intérêt à divulguer les résultats de ce sondage, souligne un fonctionnaire des RG. La révélation de cette info pourrait faire remonter Madame Royal…", poursuit nouvelobs.com.

Conclusion: toutes les interprétations sont possibles...

Un démenti du CEVIFOP
En tout cas, cette affaire n'est pas unique. Le CEVIFOP, centre de recherches de Sciences Po, qui réalise régulièrement un "baromètre politique français" avec le ministère de l'Intérieur, a démenti la rumeur selon laquelle il placerait Jean-Marie Le Pen en tête des intentions de vote. "La rumeur persistante qui prête au CEVIFOP la réalisation d'une enquête selon laquelle Jean-Marie Le Pen aurait 20 % d'intentions de vote, Nicolas Sarkozy 19 %, Ségolène Royal 18 %, et François Bayrou 11 % n'a aucun fondement", écrit-il dans un communiqué.

"La dernière enquête du CEVIFOP a été réalisée du 5 au 19 février 2007 (4eme vague du baromètre politique français) et les intentions de vote recensées dans la perspective du premier tour de l'élection présidentielle étaient alors les suivantes: 31 % pour Nicolas Sarkozy, 25 % pour Ségolène Royal, 15 % pour François Bayrou, 12 % pour Jean-Marie Le Pen", ajoute-t-il.

_________________
Site de la délégation :
Un dragon à votre service, ça se passe par mail webmaster@coparentalite.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://collectif.coparentalite.fr
 
Info ou intox électorales ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» info ou intox?
» Info ou intox ?
» Rouge à lèvre Héroïne de retour? info ou intox?
» votre avis, info, ou intox ???
» Radar embarqué, info ou intox?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
je veux mes deux parents :: Les actualités du l'hexagone.-
Sauter vers: